Les nouvelles de la rentrée – premier rendez-vous le jeudi 8 septembre

Chers Amis,

Le 8 septembre on aura l’occasion de nous revoir pour ceux qui sont à Paris,

Galerie de Paris expose une séléctions de mes toiles de Paris anciennes et nouvelles, et je vous invite à partager un verre de l’amitié au Villagde Suisse de 18h à 21h

 

Mais ce n’est pas tout , j’ai bien d’autres choses à vous dire…
Le Covid nous a tous séparé pendant plus de 2 ans, maintenant l’été étouffant et caniculaire est fini et le temps des orages dans le ciel comme dans les médias nous promet du froid et de la crise.
La guerre en Ukraine continue  à dechirer les esprits et les jeunes soldats  et les enfants continuent à mourir…  Je ne saurais pas m’adresser à vous comme si de rien n’était… Mon coeur n’est pas à la gaité, et malgré cela :

Je vous invite donc d’aller de l’avant là, où c’est possible ! Continuons à travailler, c’est en tous cas ce que je me suis fixée comme objectif – être utile là où je sais faire quelque chose et le faire aussi bien que possible.

C’est pourquoi je vous fais part de mes trois projets que je continue à faire vivre et grandir et vous remercie pour les partages .

Le 10 et 11 septembre c’est mon ÉCOLE de DESSIN CLASSIQUE  à Paris au Conservatoire Rachmaninoff qui entre en action avec les journées de stages et de test d’évaluation et j’ai le plaisir de vous inviter à decouvrir son nouveau site et le partager avec des personnes succeptibles d’être interessées.

J’ai aussi des projets de plein air qui font bon chemin sur la plateforme Frenchpleinairpainters.com  sur laquelle vous pouvez voir le reportage du Festival du mois de juin au Château d’Ainay-le-Vieil ainsi que d’autres nouvelles et des projets à venir.

 

 

 

Dans l’espoir de vous lire ou de vous revoir, je vous souhaite une rentrée positive et vous envoie mes amicales pensées. Restons unis, continuons à communiquer , à s’ecrire, à prendre de nos nouvelles des uns et des autres, restons tout simplement humains!

Est-ce que finalement c’est la premiere fois quand l’humanité subit des divers assauts de deraisons et des crises prpfondes ? Nous, notre génération en tous cas, nous esperions d’y échaper à cette folie qui est la guerre en Europe, mais nous n’y avons pas parvenus … C’est bien triste et deroutant, mais…
On dit que tant qu’il y a la vie il y a de l’espoir !
En tant de guerre quand les innocents meurent on doit encore plus apprecier la vie qui nous reste et la célébrer par tous les moyens.

Mikhaïl Gorbatchev le prix Nobel de la Paix est parti de ce monde à l’age certes déjà avancé, mais néanmoins cela parait symbolique qu’il nous a laissé juste maintenant en invitant à analyser ce qu’on a raté dans les années qui ont suivi la perestroïka. Les années pleines d’espoir pour l’Est et l’Ouest ont fut partie de ma jeunesse et je ne les oublierai jamais… et  cela quuoi qu’on n’y pensait à l’époque… ( On critiquait souvent, moi aussi, oui,  il y avait des erreurs faites .. Gorbi avait ses defauts. beaucoup aux yeux des russes, moins au yeux du monde… peu importe en ce moment. J’ai eu la chance de l’avoir vu et écouter à Science Po Paris dans les années 2000, et il était modeste, il savait s’avouer humain et reconnaissait l’imperfection de ses actions… Peu de personnalités politiques savent le faire avec autant d’humilté. C’est en comparaison qu’on comprend  vraiment ce qu’il nous a donné au monde   – un proverbe dit « Ce qu’on a on ne le preserve pas, c’est en le perdant qu’on pleure ». Mais pleurer ne fait pas avancer..

Alors pour ceux qui le peuvent je vous donne le rv le 8 septembre à la Galerie de Paris

Anna Filimonova
Artiste peintre, fondatrice de l’ École de Dessin Classique, présidente de l’Association Festival Cultures Croisées.
Pour me suivre sur  instagram

et savoir plus sur mes activités https://taplink.cc/annafilimonovaartist