Exposition : 2018 Saison des Jardins Franco-Russes en Val de Loire

Описание Сезона по Русски
 http://rusoch.fr/ru/events/sezon-franko-rossijskih-sadov-na-luare.html


Le Château de Villandry,

avec le soutien du Service Culturel de l’Ambassade de Russie en France,

Vous invitent au vernissage de l’exposition le samedi 7 avril 2018 à 17h30 

« Villandry au coeur des jardins de France »

Au Chateau de Villandry – 37510 Villandry

(à 20 minutes de Tours – Gare TGV Saint-Pierre des Corps)

Télécharger le pdf de l’invitation

Télécharger le communiqué de presse de l’exposition d’Anna Filimonova

Communiqué de presse des évenements  : télécharger la version PDF


Voyage à Villandry au départ de Paris le 8 avril 2018 :

Pour ceux qui souhaitent participer au voyage dans la Vallée de la Loire 
une journée allez-retour dans la Vallée de la Loire en autocar au départ de Paris.

 


Découvrez les événements de la saison en détails…

Marie-Sol de La Tour d’Auvergne, vice présidente de la Fondation des Parcs et Jardins de France, Propriétaire du château d’Ainay-le-Vieil, Henri Carvallo, propriétaire du Château de Villandry, Anna Filimonova, Artiste peintre et présidente de l’association Festival Cultures Croisées se sont rencontrés en 2010.

En 2010, les milieux russophiles en France et francophiles en Russie ont vécu dans l’effervescence de l’année croisée France-Russie. A ce moment lors du Festival des Jardins Impériaux de Russie à Saint-Pétersbourg, la présentation des Jardins français publics et privés est réalisée grâce à l’Institut Français et la Fondation des Parcs et Jardins de France. Depuis des échanges culturels dans le domaine de l’art des jardins se sont développés et de nombreuses initiatives et actions ont été lancées.

La Fondation des Parcs et Jardins de France accompagnée par l’association «Festival Cultures Croisées» sont devenues acteurs majeurs de cette amitié et vous présentent une saison 2018 des jardins franco-russes riche et réellement croisée.

La Saison s’ouvrira au Château de Villandry par l’Exposition de peintures d’Anna Filimonova : «Villandry au cœur des jardins de France» du 7 avril au 27 mai 2018. Le château et sa saison touristique et culturelle seront présentés par son propriétaire Henri Carvallo.
Le Château de Villandry, ce joyau de l’art des jardins français n’en est pas à sa première coopération avec la Russie. En 2010 son jardin d’Amour fut réalisé au Festival des Jardins Impériaux de Saint-Pétersbourg, en 2014 le Château de Villandry avait accueilli des artistes russes pour peindre les jardins. En 2015 leur exposition «Des jardins de Maryiono en France» fut un immense succès.

En 2018 c’est Anna Filimonova, peintre diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg installée en France depuis plus de 20 ans, qui occupera 2 salles du Château. L’artiste nourrit un attachement tout particulier aux jardins. Celle qui arpente inlassablement ceux de France y trouve une inépuisable source d’inspiration. L’exposition sera composée d’une quarantaine de peintures à l’huile, aquarelles et croquis inspirés des jardins français et tout particulièrement de Villandry.

Le second temps fort de cette année est le Festival des Jardins à Chaumont-sur-Loire qui s’ouvrira à partir de 24 avril. Cette année un jardin russe y sera présenté par Olga Podolskaya, Olga Tcherdanzeva et Margarita Syrtsova. Le Jardin «Avantgarden» bénéficie du soutien du Musée National Russe de Saint-Pétersbourg, il est aussi le fruit de la coopération initiée en 2010 par la Fondation des Parcs et Jardins de France.
Ce projet initié lors du Festival des Jardins Impériaux de Russie à Saint-Petersbourg en 2017 a été, en 2018, créé pour Chaumont ; il est inspiré du poème de Vladimir Maïakovski et des œuvres du peintre El Lissitzky.

Le troisième évènement est «Les Journées FrancoRusses de l’Art du Paysage» en mai en Val de Loire, organisées pour la 5ème année par la Fondation des Parcs et Jardins de France sous la direction de Marie-Sol de La Tour d’Auvergne et en partenariat avec le Moscow Flower Show. Elles sont réservées à des directeurs et conservateurs de parcs et jardins historiques russes et leur offrent une formation sur mesure à Ainay-le-Vieil, Villandry, et Chaumont sur Loire pour affiner leur spécialisation dans certaines techniques dont la France détient une grande tradition et une connaissance incontestable dans le respect du développement durable.

L’année s’achèvera avec «Le Moscow Flower Show», le plus grand événement international de Russie dédié à l’horticulture contemporaine, aura lieu du 28 juin au 9 juillet au parc Muséon et au Parc Zaryadye à Moscou. Il comprend un concours de jardins pour des professionnels russes ou des spécialistes de différents pays.
La France y est activement présente depuis plusieurs années avec la Fondation des Parcs et Jardins de France.

 

 © Ifs de Villandry, huile sur toile d’Anna Filimonova

 

Contacts :

Le Château de Villandry
3 rue Principale – 37510 Villandry
Tél. : + 33(0)2 47 50 02 09
E-mail : info@chateauvillandry.com – 
http://www.chateauvillandry.fr

Anna Filimonova : tél. 06 61 91 23 98, http://www.filimonova.fr

Communiqué de presse : télécharger la version PDF

 

Désabonnement – Unsubscribe :

Cet email a été envoyé à [[EMAIL_TO]],
cliquez ici pour vous désabonner.

 

© Photos – Anna Filimonova, Boris Guessel 

 

 

Présentation de l’exposition d’Anna Filimonova par Henri Carvallo, propriétaire du Château de Villandry

 En 2018 à partir du 8 avril jusqu’au 27 mai
le Château de Villandry – Joyau de l’art des jardins à la  française
accueillera l’exposition de la présidente de notre association Anna Filimonova

L’exposition  « Villandry, au cœur des jardins de France »
réunira une quarantaines d’œuvres  (peintures à l’huile, aquarelles  et croquis réalisées pendant plusieurs années au cours des  voyages  en France)

Henri Carvallo, propriétaire du Château  Villandry et notre partenaire fidèle dans l’activité de promotion de l’art des jardins et la coopération franco-russe salue cette exposition:

« Anna Filimonova est depuis quelques années une grande amie de Villandry et une ambassadrice très dynamique pour nos jardins et châteaux de Touraine auprès du grand pays de Russie.
 

Sous sa houlette de nombreuses manifestations autour de

« Villandry, jardin d’amour » huile sur toile 80 x 80 cm

l’amitié Franco-Russe et de la culture ont pu être mené à bien à Villandry , dernièrement nous recevions des jeunes peintre de la nature de l’école de Saint Pétersbourg, qui ont ensuite pu

Exposer à Villandry et en Russie.
 
 

Elle est également une artiste confirmée et une facette prépondérante de son œuvre et consacrée aux jardins et aux pays

Jardins potager et eglise Filimonova BD

« Villandry, jardin potager » huile sur toile 50×60 cm

ages naturels.

 
 
Nous l’accueillerons donc à Villandry pour la première exposition de notre saison culturelle 2018, pendant les mois d’avril et de mai.
De nombreux tableaux seront présentés principalement autour des jardins français, avec bien sur un focus sur Villandry. »
L’exposition représente  le regard d’une artiste Russe sur les Jardins de France »
 

« Jardin des simples » huile sur toile 54 x 65 cm

Pour voir plus d’œuvres et connaitre les jardins qui seront présentés ouvrez notre page :

« Les jardins de France présentés à l’exposition d’Anna Filimonova à Villandry »

Cette exposition vient couronner 7 ans de notre coopération fructueuse avec le Château de Villandry.  Cette coopération avait commencé en 2010 par la participation des jardins de Villandry au Festival des Jardins Impériaux de Russie invités par la Fondation des Parcs et Jardins de France et Marie-Sol de la Tour d’Auvergne,  et réalisé avec l’aide d’Anna Filimonova
Depuis nombreuses manifestations – « plein air russe en 2014 », une exposition des artistes russes «  De Maryino à la France »  ainsi que l’exposition de Kojiro Akagi en 2016 ont  enrichi des liens que notre association avait aidé à tisser dans le prolongement de notre concept d’un carrefour culturel que créent les rencontres des arts différents.

Pour permettez à nos adhérents et à nos amis de se rendre au vernissage et visiter les jardins et le château de Villandry l’association Festival Cultures Croisées  a mis en place  une journée du voyage allez-retour en autocar au départ de Paris
Ce voyage  aura lieu le jour du vernissage le 8 avril 2018 – inscrivez-vous
ici  Vous  allez être redirigé (e)  sur le site de l’association Festival Cultures Croisées

 

Les jardins de France présentés à l’exposition d’Anna Filimonova au Château de Villandry, Vallée de la Loire.

En 2018 à partir du 8 avril jusqu’au 27 mai
le Château de Villandry – Joyau de l’art des jardins à la  française
accueillera l’exposition de la présidente de notre association Anna Filimonova

L’exposition  « Villandry, au cœur des jardins de France »
réunira une quarantaines d’œuvres  (peintures à l’huile, aquarelles  et croquis réalisées pendant plusieurs années au cours des  voyages  en France)

Le jardins des simples, les Ifs  » Villandry »

Pour voir l’annonce de l’exposition et la présentation d’Henri Carvallo – cliquer ici:

Genèse de l’exposition
Anna est une grande voyageuse, et travaille beaucoup en plein air. Un de ses lieux de prédilection sont des châteaux et chaque visite aux châteaux lui donne des nouvelles sources d’inspiration.

Anna au Château de la Chatonnière

Ainsi entre 2005 et 2010 ce sont surtout des jardins des châteaux de la Loire qui la passionnaient, la Chatonnière, ( c’est la grâce à la rencontre avec Beatrice de Andia qu’Anna decouvre l’art des jardins) viennent Villandry, Amboise, Ainay-le–Vieil, Chaumont sur Loire.

« Château d’Amboise », aquarelle

 

 

peinture dans une des chartreuses des jardins d’Ainay-le-Vieil

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2011 Anna Filimonova jette son dévolue sur la Normandie et là c’est le jardin de Claude Monet à Giverny l’attire comme un aimant ( et il est représenté à plusieurs reprise à l’exposition) mais il l’entraine aussi vers la découverte des châteaux et jardins normands. C’est ainsi que le Château d’Aveny, Château de la Madeleine,  Château d’Ambleville, Château de la Roche Gyuon déploient leurs écrins de verdure sur les aquarelles d’Anna Filimonova

 

En 2014 elle invente une nouvelle formule – ce qu’elle appelle «  des suites aquarellées » – qui se veulent comme des boites à trésors afin de voir et revoir les parties variées des châteaux et de leur jardins sous des angles différentes.

Les châteaux de France chacun riche de son histoire, ayant plusieurs façades marquées par la vie des nombreux siècles, des nombreux personnages historiques ainsi se laissent découvrir en douceur sous l’œil admiratif du peintre.

Ce n’est pas une glacis d’architecture, ce n’est pas une peinture impressionniste non plus -Anna cherche à transmettre l’âme des lieux, crée une ambiance des jardins, parfois même évoque l’histoire où les propriétaires que cela soit les propriétaires actuels ou historiques.

A partir de 2015 Anna  retravaille beaucoup plus à l’huile aussi bien en plein air qu’en faisant vivre ses souvenirs et  impressions pour obtenir les vues des jardins les plus représentatives et oniriques.

A travers cette exposition Anna nous offre un hymne de l’art des jardins.

  • Ils ont dit à propos de sa peinture des jardins :

Marie-Sol de la Tour d’Auvergne

« Les tableaux d’Anna Filimonova reflètent toute la poésie des parcs et jardins de nos châteaux et la fantasmagorie de leurs couleurs selon les saisons. Je suis tout a fait séduite par la rapidité et la qualité de son exécution et  souhaite qu’elle continue ainsi a nous faire découvrir de nombreux autres jardins de France avec son bel œil d’artiste. »  dit de son travail Marie-Sol de La Tour d’Auvergne  Vice Présidente de la Fondation des Parcs et Jardins de France, créatrice des Jardins d’eaux autour du château familiale Ainay-Le Vieil

 

Jean-Louis Sureau

« Au jardin de la France, l’Histoire et la nature ont conjugué leur action pour composer des images. Depuis des siècles, les peintres s’emploient à reproduire ces paysages qui sont, tout à la fois,  un ensemble d’éléments du patrimoine offerts à la vue et leur représentation.

Familière et amoureuse de ces pays de Loire, Anna Filimonova y crée depuis plusieurs années des œuvres sensibles avec l’œil du connaisseur attentif et une main très sûre, formée dans la prestigieuse tradition russe.

Nous lui sommes tous reconnaissants de son goût pour notre région, de la joyeuse variété de ses œuvres qui complète aussi naturellement qu’harmonieusement l’expression artistique sur les rives de la Loire.  »  Jean-Louis Sureau, directeur du château royal d’Amboise

« La Musique, mon amour »

En 2018 Anna Filimonova expose à Nancy

sur l’invitation de l’association L’Espace ADA, qui assure l’animation culturelle du Domaine de l’Asnée et propose dans un cadre moderne, au milieu d’un parc de 9 hectares, des manifestations grand public.

A cette occasion l’artiste revisite le thème de la musique qui sans aucun doute fait partie de ses thèmes de prédilection  à coté des toits de Paris et des jardins.

Thierry Pélicant, directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de l’Oise

Exposition « La Musique, mon amour » aura lieu du 5 au 29 juin 2018


 

 Adresse :  Espace ADA, Domaine de l’Asnée, 11 rue de Laxou,

54600 – Villers-lès-Nancy

C’est aussi l’occasion pour mes clients et amis de visiter la ville de Nancy célèbre par son mouvement de l’Art Nouveau présent dans les rues de la ville et au Musée de l’École de Nancy 

L’exposition réunira les œuvres des années différentes, huiles, aquarelles, croquis.

La genèse de cette exposition

C’est déjà en 1983 que le célèbre théâtre Mariinski s’ouvre pour elle par l’entrée des artistes. Un ami de son père mathématicien devenu un baryton de l’opéra fait découvrir à la jeune lycéenne le monde du grand théâtre (appelé Kirov à cette époque).
En ce moment Anna est une élève du lycée spécialisé des beaux-arts destiné aux jeunes espoirs artistiques de l’URSS , elle  entre dans le théâtre avec le crayon et bloc du papier à la main. Souvent elle croque les répétitions du ballet s’inscrivant dans les traces de Degas, mais c’est entre l’orchestre et Anna que se produise un véritable coup de foudre.

Avec Yuri Temirkanov au théâtre des Champs Élysées en 1996

Les musiciens de l’orchestre l’adoptent presque, ils la laissent dessiner pendant les répétitions et spectacle cachée discrètement dans un coin de la fosse.

La rencontre magique avec Yuri Temirkanov –  très charismatique  chef d’orchestre et directeur artistique du théâtre est décisive . « Qui  vous a dit qu’il faut comprendre la musique ? La musique – il faut la ressentir »  lui enseigne ce grand musicien.

Dessin par Yuri Temlrkanov sur le dos de portrait réalisé par Anna ( à gauche)

La jeune artiste est sensible et cherche à transmettre ses sentiments  qui la musique lui inspire.

Quand en 1991 pour Anna Filimonova  rrive  l’heure du diplôme de l’Académie  des beaux  arts Ilya Repine, le thème musical s’impose naturellement et Anna présente une série des portraits de musiciens du Mariinski  dont le portrait de Yuri Temirkanov de 2 m de haut.

Portrait de Yuri Temirkanov à la Philarmonie de Saint-Pétersbourg 1990.

 

 

Le triptyque  » La symphonie de Malher » une interprétation revisitée.

Aujourd’hui Anna le traite en noir et blanc comme pour souligner la sobriété et l’élégance de son lieu de « culte » – la philharmonie  de Saint-Petersbourg

En 1992 Anna arrive a Paris,  mais la musique ne quitte pas pour autant  la jeune peintre. Ce sont les ateliers de luthiers parisiens qui l’impressionnent par leur grâce et ambiance intimiste. Une série d’aquarelles est née et se prolonge sur des années, variant les méthodes et approches plus ou moins explicites ou laconiques.

Si entre 1996 et 2012 le thème de la musique  se fait,  certes, un peu discrète, le public parisien connaît plus le nom d’Anna par ses paysages parisiens quand une  nouvelle rencontre relance chez Anna Filimonova l’inspiration musicale.
C’est en 2013 quand son ancien client Alfred Burger devient le Président de l’Orchestre Philharmonique de l’Oise la nouvelle amitié musicale se crée  avec ce collectif nomade De cette amitié nait une  série de croquis et peinture de l’orchestre reflétant les moments des répétitions ou des concerts dans les lieux les plus variés tels Dôme de Chantilly ou théâtres de Picardie ou d’Ile de France.

La peinture d’Anna est utilisée pour l’affiche et jaquette de la fresque musicale de la Grande Guerre crée en 2017 par l’orchestre.

 

 

 

 

« L’orchestre », huile sur toile 2013

 

 

 

 

« J’aime peindre les musiciens en action – avoue l’artiste, – quand ils jouent, tout s’anime, leurs visages changent, leurs mouvements sont harmonieux.  Comme dans les paysages je suis toujours dans le soucis de transmettre l’impression d’un moment ».

 

Ainsi durant des années le sujet musical  reste très prisé par la peintre : Anna suit les musiciens, fait leurs portraits, croque les répétitions et travaille à l’atelier à partir de ce matériel pour les œuvres  de synthèse, elle  passe librement  des aquarelles aux  huiles  et  quelques fois à la  technique mixte.

.

 

 

13-18 février 2018 Anna Filimonova expose à l’Art en Capital au sein du Salon « Dessin et Peinture à l’eau »

Cette œuvre sera exposée à l‘Art en Capital sous la célèbre verrière du Grand Palais des Champs Élysées à Paris   

Anna Filimonova
« Paris après l’orage »
aquarelle sur le papier gris recyclé.

ART CAPITAL est devenu au fil des années un rendez-vous attendu, incontournable, qui permet à des peintres, sculpteurs, plasticiens, de promouvoir ce qu’ils  représentent de l’art d’aujourd’hui.

Ainsi depuis 13 ans ART CAPITAL accueille chaque année environ quatre dizaines de milliers de visiteurs pour célébrer une fête, celle de l’art d’aujourd’hui autour de plus de 2.000 artistes.

Pour connaitre les détails et les noms d’autres exposants visitez le site du Salon « Dessin et Peinture à l’eau » – un des 4 salons réunis lors de cette exposition  sous le nom d’Art en Capital

Pour trouver l’œuvre d’Anna Filimonova il faut s’adresser à l’accueil de ce Salon qui se trouve dans la partie du fond à gauche sur la moquette jaune.

A noter qu’historiquement indépendants, les Salons conservent chacun leur point d’accueil et leur liste , il est donc impératif de connaitre le nom du Salon dans lequel expose l’artiste que vous souhaitez voir…

Chaque artiste présente également un petit format plus accessible en prix. L’occasion d’acheter des signatures intéressantes  sans se ruiner Le stand des petits formats se trouve derrière l’accueil principal facile à trouver.

Accès et horaires :

du mercredi 14 au dimanche 18 février 2018

Vernissage le 13 février  de 15h à 22 h,  sur l’invitation uniquement, ( contactez moi pour recevoir une invitation)

Les autres jours l’exposition est  ouverte au public avec accès payant ou sur l’invitation des artistes distribuées en nombre limité  ( si vous souhaitez avoir l’invitation pour une autre journée que le Vernissage,  contactez moi pour recevoir une invitation et me rencontrer près de mon œuvre)

mercredi 14, vendredi 16, dimanche 18 : 11h – 20h (dernière entrée 19h30)

Nocturnes le jeudi 15, samedi 17 : 11h – 22h (dernière entrée 21h30)

 Accès :  entrée de la verrière  du  Grand Palais par

Avenue Winston Churchill- 75008 Paris ( face au Petit Palais)

 Métro Champs-élysées-Clemenceau ou Franklin D.Roosevelt

Bus : 28 – 32 – 42 – 72 – 80 – 83 – 93

RER : Invalides