Les aquarelles

Château de Rivau, « Indre et Loire » 40X50 Cm 2016

« Mont Wu-dang  » aquarelle 24×18 cm 2018

« La neige à Paris, vu du mon balcon » 35 X25 cm

 » Rayon de la Tour Eifel » aquarelle sur le carton mi-teint et blanc de gouache, 350X40 cm

 

Anna Filimonova parle ainsi de ses aquarelles :

… « L’aquarelle est la technique noble, réputée difficile que j’ai toujours adoré.  Je pratique en parallèle avec l’huile,  sans me soucier de la plus grande technicité des aquarellistes « puristes « que j’admire et  je respecte, mais qui en m’intimident pas pour autant.
Pour moi c’est une technique de la peinture  comme une autre,  et la peinture – c’est l’expression de  la vie, Живопись » – étymologiquement le mot « peinture  »  en russe veut dire « decrire vivant » . C’est donc donner la vie à l’image  qui est primordiale pour moi quand je peins, pas étonner par les nuances magnifiques qui donnent les pigments de l’aquarelle sur papier mouillé… J’aime la technique aussi, mais puisque l’aquarelle procure la mobilité et la rapidité comme aucune autre technique , je l’aime tout particulièrement  pour vivre mes émotions urgentes, rapides et donc bien sur  surtout en plein air – là oà on n’a pas toujours toutes les conditions pour contrôler le séchage, mouillage etc. Qu’à cela ne tient,  l’aquarelle est sans pareille pour la peinture en plein air… elle est toujours avec moi…

( Il y a aussi un sujet que je ne peins qu’à l’aquarelle ce sont des  fleurs que je peins aussi à l’atelier et exclusivement en aquarelle  – et oui, toute « académiste » que je suis  je ne sais  pas , n’arrive absolument pas  à peindre des fleurs à l’huile )

Voici une petite sélection des aquarelles réalisées dans des lieux, formats et  circonstances différentes. Je pense qu’elle donne une impression assez fidèle de mon utilisation de cette technique à travers toute ma vie.

 

 » Anémones » aquarelle 70X50 cm

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Expositions, Non classé, oeuvres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.