Interview d’Anna Filimonova dans « Double culture » par Tewfik Hakem – 13 janvier 2006

Source article : http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/dossiers/2006/russie/emissions.php

Dossier
janvier 2006
Voyage en Russie Voyage en Russie

 

Ecrivains et artistes russes
> Double culture
par Tewfik Hakem.
du lundi 9 au vendredi 13 janvier 2006 de 22h15 à 22h30

Une semaine de rencontres avec…

  • Vendredi 6 janvier : Avec Anna Filimonova, artiste peintre russe installée par Paris, native de Saint Pétersbourg.
  • Lundi 9 janvier : Vladimir Federovski, romancier et essayiste russe
  • Mardi 10 janvier : Nicolas Tikhobrazoff, peintre anamorphosiste, français d’origine pétersbourgeoise
  • Mercredi 11 janvier : Avec Dimitrij Bortniko, écrivain
  • Jeudi 12 janvier : Anouar Benmalek, écrivain algérien. Formé en Russie soviétique, il a vécu à Saint Pétersbourg.
  • Vendredi 13 janvier : Vlada Krassilnikova, danseuse et photographe.

Un site du groupe Radio France © RF / Droits de reproduction réservés.

Interview d’Anna Filimonova – Double Culture – 2 septembre 2004

 

 

1967 – Anna Filimonova est née à Saint~Pétersbourg, Russie dans une famille de scientifiques .

A l’âge de 7ans elle a son premier professeur de dessin Mme. Zinaida Borkovskaya (élève de Bilibine)
Anna commence des études d’art tres tôt, après plusieurs années de cours du soir après l’école, elle entre en 1978 au Lycée des Beaux Arts « Ioganson », à Leningrad, établissement unique en URSS, spécialisé pour enfants prometteurs
1985 – gagne le concours d’entrée à l’ Académie des beaux-arts de Saint~Pétersbourg, Russie
1991 – obtient le Diplôme « Artiste Peintre » grâce au Portrait de Youri Temirkanov chef de l’Orchestre Philharmonique de Saint~Pétersbourg.
Portraits des artistes du Théâtre Kirov (commande) comme celui du violonceliste Shostak.
1992-1993 – elle obtient une Bourse du Gouvernement Français pour un Séjour à La Cité Internationale des Arts de Paris, et elle suit en parallèle les cours en auditeur libre à l’École du Louvre, Paris.
1994-1995 elle entre par équivalence en D.E.A. à la Sorbonne, à la faculté de Philosophie de l’Art et suit des séminaires à l’école de Hautes Études de Sciences Sociales, elle voyage beaucoup en Europe et USA,
au printemps 1995 elle est envoyée pour 3 mois à New York par Université Paris I avec une bourse de recherche
1995 – elle soutient « avec Mention très bien » son mémoire de D.E.A. de Philosophie de l’art,
à l’Université Paris I Sorbonne sous la direction des professeurs Olivier Revault d’Allonnes et Gilbert Lascaut.
1991-2001 elle est participante et organisatrice régulière des événements scientifiques et artistiques, colloques,
conférences, festivals et expositions internationaux, entre autre: elle est invitée au Congrès Mondial des Artistes relatif à la « Recommandation de l’UNESCO au pays membres » en juin 1997 à Paris, à la conférence organisée par l’AIDEC au C.C.I.de Toulouse en 1997 , en octobre 1997 colloque sur le « Multiculturalisme » au Centre Culturel Canadien.
En 1998 Anna conçoit et organise le Colloque Culturel International « Cultures Croisées » à Paris à l’IESA ,
Anna Filimonova est modérateur de la Table Ronde dans le cadre du Salon annuel « Itinéraire » à Mairie de Levallois-Perret, France;
En 2000 elle est à la tête d’un évènement multidisciplinaire Festival « Cultures Croisées » qui accompagne son exposition personnelle à l’Espace St Martin, et elle est l’auteur de ce programme multiculturel.
En novembre 1998 Anna créait avec son époux Jean-Luc Masson le Salon des Batignolles qui ouvre regulièrement ses portes et prépare, en ce moment, sa 5ème saison. Ce salon réunit des artistes de tous les horizons
En 2003 elle a à nouveau promu une initiative culturelle d’envergure cette fois-ci international.
Sous son élan association Festival « Cultures Croisées » a organisé un festival « Paris à Saint-Pétersbourg » accompagnant l’exposition personnelle de l’artiste à la galerie Nevographe sur l’avenue Nevsky à Saint-Pétersbrourg, Russie,
Plusieurs participants français se sont déplacés dans le cadre de ce programme multiculturel. Cet évenement entièrement financé par des partenaires privé et par l’association a mérité d’être inscrit dans le calendrier officiel des Festivités du Tricentenaire de Saint-Pétersbourg et il a été attribué un diplôme de « Mécène d’honneur » à l’association .

 

Un site du groupe Radio France © RF / Droits de reproduction réservés.