Le 5 mai 2019 retrouvez moi au Château de Bonnemare, Eure, Normandie.

A l’approche de l’été ce sera une de mes premières sorties en plein air en Normandie,

Invitée par l’association Accordise, je présenterai quelques paysages réalisées en plein air en Normandie, en Chine, mais aussi en Italie, à Venise lors de mon récent séjour dans la Sérénissime.

  

J’envisage aussi peindre sur place dans les jardins du Château car c’est un lieu charmant qui avait accueilli en 2017 les artistes du Festival International de peinture en plein air dont il sera aussi question en 2019 – nous pourrions en parler de vive voix.

Ceux qui souhaitent expérimenter mon approche d’atelier de la peinture en plein air  de s’inscrire aux atelier programmer , pourront me rejoindre gratuitement ce jour ( en dehors du prix d’entrée au Château )

La journée sera riche d’animation et de rencontre avec les autres artistes.

Au plaisir de vous voir.

Pour en savoir plus il y a cet événement facebook

L’association Accordise a aussi préparé le dossier complet de la journée consultable ici

Comment se rendre au Château de Bonnemare ?

adresse :

990 Chemin de Bacqueville, 27380 Radepont

Téléphone : 02 32 49 03 73

Conseils :
Si vous venez de Paris (temps de trajet à peu près 1H 30 ),
Prenez A15 et ensuite N14 roulez sans bifurquer  jusqu’au Fleury sur Andelle,  ensuite  au rond point avant Fleury sur Andelle prendre direction Radepont, et  très vite en entrant à Radepont c’est indiqueé à gauche sous le petit pont de chemin de fer.
Si vous venez de  Rouen nous vous conseillons de passer par Fleury sur Andelle et à la sortie de prendre la direction Radepont. A la sortie de ce village Bonnemare est indiqué  tout de suite à gauche et vous arriverez directement au château, vous pourrez stationner devant le château le long de l’allée d’arbres.

 

 

 

Publié dans A LA UNE !, Dernières expositions d'Anna Filimonova, Expositions, Non classé | Commentaires fermés sur Le 5 mai 2019 retrouvez moi au Château de Bonnemare, Eure, Normandie.

« Yasnaia Poliana » -Domaine-Musée de Léon Tolstoï – accueille l’exposition « Promenade dans les jardins historiques de France »

A partir du 4 mars 2019 commence la nouvelle ( troisième en Russie) étape de mon exposition ambulante  « Promenade dans les jardins historiques de France ».
Jusqu’au 12 avril  2019 les 26 peintures représentant les Jardins du Château de Villandry, les jardins du Domaine du Chaumont -sur-Loire, les jardins du Château d’Ainay-le-Vieil, jardins d’Amboise, jardins du Château de Rivau et bien sur les jardins de Claude Monet à Giverny seront montrées dans le Palais de la Culture du Musée-Domaine de Léon Tolstoï  » Yasnaia Poliana » .Le Domaine est situé à 200 km au sud de Moscou dans la région de Toula.
c’est la suite de l’exposition en aout 2018 qui a leu lieu à Moscou au Musée-Domaine National  » Tsaritsyno »

В марте начинается третий  русский этап передвижной выставки Анны Филимоновой, впервые показанной прошлой (2018 года) весной во французском замке Замке Вилландри
С 4 марта до 12 апреля выставка перезжает в Ясную Поляну. До этого она уже была показана в Царицыно и во Дворце-Музее г. Богородицка.
В мае 2019  выставка пройдет в Санкт Петербурге.

Выставочный проект «Прогулка по историческим садам Франции» осуществляется при поддержке Посольства России во Франции, а также Фонда садов и парков Франции – партнера музея-усадьбы Л. Н. Толстого «Ясная Поляна». Выставка задумана как передвижная и за последний год экспонировалась в музее-усадьбе «Царицыно»,  Богородицком дворце-музее и Тульском военно-историческом музее.

« Les Ifs de Villandry dans le jardin des simples » huile sur toile

« La statue de Flore dans la Chartreuse dédiée à Le Notre », ( Jardins du château Aiany-le-VIeil » huile sur toile.

Publié dans A LA UNE !, Expositions | Commentaires fermés sur « Yasnaia Poliana » -Domaine-Musée de Léon Tolstoï – accueille l’exposition « Promenade dans les jardins historiques de France »

Carnets de voyages

Grande voyageuse Anna Filimonova bouge beaucoup tant en France qu’à l’étranger.
Ces voyages sont en général courts c’est pourquoi elle travaille surtout à l’aquarelle.
Plusieurs expositions personnelles de l’artiste ont déjà été consacrées à ce thème.

  

De la Corse au Japon, en passant par New York, sa boite d’aquarelle russe de marque  « White Nights » (Ленинград) ne la quitte jamais.

New York aquarelle 40 x30 cm 2016

 

Anna en train de peindre sur la Tour de Tokyo

Série d’aquarelles réalisé à Veule-les-roses en 2018

Plein air en janvier 2013 dans un jardin japonais à Tokyo

   

couverture de la brochure "Carnet des Voyages" Anna Filimonova

Couverture de la brochure 2016

 

 

 

 

 

Il existe une brochure  éditée sur ce thème à l’occasion de l’exposition à I-Gallery-Intelligence, elle est  est disponible  sur commande par le formulaire ou via le mail anna @ filimonova.fr
Prix de vente :  6€ expédition compris.

 » Mont Wu-Dang », aquarelle, 24x 18 cm 2018 voyage en Chine

Voir plus d’aquarelles réalisées lors du voyage en Chine, clicquez sur l’album ouvert sur facebook, pas besoin d’y avoir un compte  ici

Anna Filimonova Paris iGallery

Anna Filimonova Paris iGallery

 

Texte de Nicole Lamothe :

D’origine russe, cette artiste a effectué ses études dans la célèbre Ecole Ilia Répine de Saint-Pétersbourg. Puis,elle a choisi de vivre en France sans pour autant renoncer à ses racines si importantes pour elle,c’est ainsi qu’à travers des expositions notamment, elle fait connaître l’art contemporain de son pays.

Depuis près de vingt ans elle peint et poursuit ses recherches picturales qui la conduisent à approfondir toujours davantage son art. Anna Filimonova aime Paris où elle vit et qu’elle connaît à la perfection ;elle le célèbre dans des huiles et aquarelles personnelles qui apportent au spectateur une nouvelle image cependant toujours fidèle à l’essentiel du lieu.

Mais cette artiste voyage aussi,elle parcourt la France,l’Europe ou le Japon toujours en quête d’émotions nouvelles à partager. Papier et couleurs l’accompagnent dans ses pérégrinations ,ainsi a-t-elle composé un carnet-souvenir qui réunit une partie des aquarelles réalisées au cours des dix dernières années,de Venise à Tokyo en passant par Saint-Pétersbourg,ville chère à son cœur et différentes régions françaises et européennes.

Dès le premier regard l’on est frappé par la légèreté du dessin,la transparence des couleurs,la vérité du site prise sur le vif,dans l’instant de la perception première. Le trait rapide met en place les éléments de la composition puis l’artiste se laisse aller à son sentiment,son enthousiasme aussi parfois. Tous les paysages l’attirent,urbain ou rural,mais encore la montagne ou les ports ;elle en capte la vie par des annotations rapides,vivantes . Dans cette figuration libre,apparaissent ici ou là quelques éléments expressionnistes.

Anna Filimonova possède une vraie science de l’aquarelle ; coloriste délicate ou plus exubérante, elle compose une œuvre poétique le plus souvent. Aucune monotonie dans ses compositions mais une belle diversité. Tantôt le peintre s’intéresse à l’architecture d’un pont,d’une église ancienne à Honfleur et tantôt ce sont des nuances raffinées pour l’évocation d’une plage. A Montreux on la devine fascinée par la majesté des Alpes enneigées bleu-grisé surplombant le calme lac de Genève. C’est encore le beau rendu des rochers de Saint-Malo,la fluidité dans l’évocation d’Arcachon ou l’ambiance festive,haute en couleurs,lors de fêtes à Sète.

Entre vérité et ressenti,Anna Filimonova traduit ces atmosphères ; avec elle on partage aussi l’admiration devant la fraîcheur, la gaieté d’un champ de coquelicots. Mais l’écriture diffère parfois dans certaines compositions,ainsi une vue de Tokyo dont les architectures sont évoquées en épais traits noirs simplifiant le dessin un peu à la manière de la calligraphie et qui structurent l’espace avec dynamisme ;on retrouve cette simplification avec les mâts des gondoles vénitiennes.

Anna Filimonova travaille volontiers sur du papier japonais qui confère un beau velouté aux délicates harmonies de ses compositions librement peintes. Son œuvre expressive, vivante témoigne d’un talent incontestable.

Nicole LAMOTHE

Critique d’art

Paris le 20 mars 2011

Pour voir plus  de croquis réalisées en Chine, visionnez l’album ouvert sur facebook, pas besoin d’y avoir un compte cliquez ici

Publié dans aquarelle, carnet de voyage, etats unis, la Chine, la Russie, Le japon, oeuvres, pays, voyages | Marqué avec , , , , , , | Commentaires fermés sur Carnets de voyages

Les aquarelles

Château de Rivau, « Indre et Loire » 40X50 Cm 2016

 

 » Paris Tour Eiffel » 40X40 cm

 

« Mont Wu-dang  » aquarelle 24×18 cm 2018

« La neige à Paris, vu du mon balcon » 35 X25 cm

 » Rayon de la Tour Eifel » aquarelle sur le carton mi-teint et blanc de gouache, 350X40 cm

 

Anna Filimonova parle ainsi de ses aquarelles :

… « L’aquarelle est la technique noble, réputée difficile que j’ai toujours adoré.  Je pratique en parallèle avec l’huile,  sans me soucier de la plus grande technicité des aquarellistes « puristes « que j’admire et  je respecte, mais qui en m’intimident pas pour autant.
Pour moi c’est une technique de la peinture  comme une autre,  et la peinture – c’est l’expression de  la vie, Живопись » – étymologiquement le mot « peinture  »  en russe veut dire « decrire vivant » . C’est donc donner la vie à l’image  qui est primordiale pour moi quand je peins, pas étonner par les nuances magnifiques qui donnent les pigments de l’aquarelle sur papier mouillé… J’aime la technique aussi, mais puisque l’aquarelle procure la mobilité et la rapidité comme aucune autre technique , je l’aime tout particulièrement  pour vivre mes émotions urgentes, rapides et donc bien sur  surtout en plein air – là oà on n’a pas toujours toutes les conditions pour contrôler le séchage, mouillage etc. Qu’à cela ne tient,  l’aquarelle est sans pareille pour la peinture en plein air… elle est toujours avec moi…

( Il y a aussi un sujet que je ne peins qu’à l’aquarelle ce sont des  fleurs que je peins aussi à l’atelier et exclusivement en aquarelle  – et oui, toute « académiste » que je suis  je ne sais  pas , n’arrive absolument pas  à peindre des fleurs à l’huile )

Voici une petite sélection des aquarelles réalisées dans des lieux, formats et  circonstances différentes. Je pense qu’elle donne une impression assez fidèle de mon utilisation de cette technique à travers toute ma vie.

 

 » Anémones » aquarelle 70X50 cm

 

 

 

Publié dans Expositions, Non classé, oeuvres | Commentaires fermés sur Les aquarelles

Paysages et peinture de genre, à l’huile

 

« Belle journée à Paris » huile sur toile 1mx1m

Anna Filimonova, Paris place Clichy sous la neige

« Place de Clichy sous la neige » huile sur toile 80cmx80 cm

 

Anna Filimonova, exposition jardins remarquables

 » Paris, le 14 juillet » huile sur toile 60 P

 

« Palais Garnier la nuit » huile sur toile 97x 116 cm

« Vue de Shangjin, flech mob » huile sur toile 60×80 cm

« Les Ifs de Villandry » Huile sur toile 50×60 cm

Publié dans Non classé, oeuvres | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur Paysages et peinture de genre, à l’huile