Exposition personnelle d’ Anna FIlimonova « Carnets de Voyages »

découvrez les paysages de

Venise,  Montreux, Sète, Saint-Malo, Ibaraki, Tokyo, Saint-Pétersbourg… Paris,

et la campagne paisable de France, Italie , Japon, Suisse, Russie…..

 

à I-Gallery à Montmartre

au 12 rue Durantin 75°18 Paris

Communiqué de presse :

 

Du 8 au 27 mars 2011 à Montmartre, vous pourrez découvrir le travail d’Anna Filimonova, artiste-peintre russe issue de la grande Ecole de Saint-Petersbourg Ilia Répine.
Installée au bord de la Seine depuis bientôt deux décennies elle n’a pas oublié son Alma Mater des bords de la Neva, elle le souligne fièrement chaque fois qu’elle le peut et reste fidèle,
dans sa méthode réaliste, empreinte néanmoins du romantisme parisien.
C’est à Paris qu’elle a fait carrière, avec pas moins de 17 expositions personnelles mais aussi des participations dans les plus prestigieux Salons Internationaux de Paris à Tokyo.
Habituellement, ce sont les gris nacrés de Paris qui sont ces sources d’inspiration majeure, elle a même crée une Galerie complètement dédiée à Paris, qu’elle dirige et qu’elle exporte en dehors de nos frontières.
Aujourd’hui, Anna Filimonova apparaît en invitée et non en maitresse de maison. Pour l’occasion,
elle a abandonnée son thème de prédilection des dernières années et va nous montrer une partie de son jardin secret.
Sur les cimaises d’I-Gallery, l’artiste à volontairement choisi de ne montrer que son travail sur papier.

En effet, très douée dans la technique d’aquarelle qu’elle utilise à la manière russe – réaliste et soutenue, Anna Filimonova la privilégie lors de tous ces voyages. Jamais sans sa boite de Whites
Nignts – (Aquarelle fine de Saint-Pétersbourg enfin importée en France) et son bloc de meilleur papier français Arches – (conforme à sa bi-culturalité revendiquée), Anna aime voyager.
De transparence limpide, ces aquarelles ne sont pas pour autant évanescentes , comme le sont souvent les exemples d’aquarelle contemporaine, ses oeuvres sont les témoignages de ces émotions, bloc notes de mémoire, les miroirs de ces yeux grands ouverts sur le monde.
Une voyageuse chevronnée, l’artiste passe en douceur du Lac Leman au Mont Saint-Michel passant
par le golf du Pays Basques
à la célèbre avenue Nevski de Saint-Pétersbourg au Ginza puis à Tokyo…

… « Anna Filimonova ne se soucie pas d’être moderne. Diachronique, elle nous fait partager ses émotions. C’est pour cela que ses moyens sont classiques. Le style légèrement expressionniste, les tons clairs, la touche généreuse. Ses formats, plutôt modestes,
sont à la mesure des lieux de l’intimité :
les tableaux sont des fenêtres ouvertes à un réel transcendé par le rêve
« Le tableau est mon miroir », dit-elle.
… Le présent et le passé s’y mêlent, dans ce Paris si cher percent les souvenirs russes…».
Ecrit d’elle Eurydice Trichon Milsani ancienne collaboratrice de Centre Georges Pompidou,
critique d’Art membre de l’AICA.
Venez voyagez avec elle dans cette charmante galerie russe située à Montmartre, une équipe franco-
russe «khlopova-Rouable» vous y accueillera avec une grande hospitalité slave
tous les jours de 16h à 19h jusqu’au 27 mars.

———————————————————————–
Adresse :
I-Gallery
12 rue Durantin – 75018 Paris,
Metro Abbesses, ou Blanche
Vernissage le 10 mars à partir de 19h
sur l’invitation
merci de vous inscrire par mail : i-gallery@mail.ru
Pour rencontrer l’artiste prenez rendez-vous par telephone au 06 76 13 37 59
ou
par email i-gallery@mail.ru
En savoir plus :
www.i-gallery.fr

 

Ce contenu a été publié dans Expositions, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.